Ecriture incrustée de lumière !

Par Meriem BEKKALI

ô toi Ecriture incrustée de lumière,

Bougies allumées dans les vastes espaces de Castilla,
Coupole de verdure, de poésie,
Seuil de l’éternité !
Sur cette terre où tu as atterri,
Seul l’accablement était au rendez-vous :
Les arbres desséchés étaient presque sans ombre,
Le vent glacial agressait ton corps et ton cœur.
Et l’eau de la rivière ne reflétait pas ton image.
Tes yeux disaient : « ce bombardement, Pourquoi ? »
Combien de temps va durer ce désarroi ?
De peur et de joie, tout bondissait vers toi,
Et disait : « tant qu’on aura que le temps,
Que la peur, que le silence et le froid,
Les ombres resteront sans branches,
Les oiseaux sans ailes et toute cette terre sans voix!”

نبذة عن الكاتب

مقالات ذات صله

الرد